L'entretien des ongles

Maintenant, vous avez de beaux ongles, le plus important ? LES ENTRETENIR !!!


L'entretien quotidien


L'ennemi n°1 des ongles (qu'ils soient naturels ou non) c'est l'humidité.

Alors la première règle est de toujours porter des gants pour faire la vaisselle, le ménage ou encore le jardinage.

Ils sont vos meilleurs alliés pour protéger vos ongles.


L'alimentation a également un rôle très important pour les garder sains et vigoureux.

En effet les ongles sont composés d'une protéine : la kératine, tout comme les cheveux.

Ils ont donc besoin d'une alimentation variée, riche en fer, protéines et vitamines.


Pensez également à les nourrir de l'extérieur.

Glissez un tube de crème pour les mains dans votre sac à main et n'hésitez pas à vous en servir aussi souvent que possible, surtout avec le froid de l'hiver. Massez bien le tour des ongles.

Posez en évidence sur la table de nuit votre huile à cuticules et votre crème pour les mains.

Vous penserez ainsi à chouchouter vos mains et en ferez votre rituel du coucher !


L'entretien chez votre PO (Prothésisite Ongulaire)


Un rendez- vous toutes les 3 semaines quand vous portez des extensions, c'est impératif !

Pourquoi ?


Les ongles des mains poussent de 3 à 5 mm par mois ; forcément au bout de 3 semaines on verra apparaître votre ongle naturel entre vos cuticules et votre dernière pose, ce qui n'est guère esthétique, mais pas problématique en soi.


Par contre :

Lorsque l'on construit une extension d'ongle, on crée un apex (sorte de bombé) en amont de la zone de stress (partie de l'ongle qui absorbe les chocs et où l'ongle peut se casser) pour renforcer l'ongle et équilibrer les masses en tenant compte de la nouvelle longueur afin d'éviter une casse en plein milieu de la plaque ongulaire, ce qui est très douloureux.


A mesure que l'ongle pousse, cet apex avance petit à petit vers le bord libre de l'ongle.

Plus il s'en rapproche, plus l'équilibre des masses change et ce qui faisait la solidité de l'ongle à sa création va peu à peu créer l'effet inverse.

Plus il s'approche du bord libre, plus les risques de décollements sont importants ainsi que ceux de casse au beau milieu de la plaque ongulaire. Aïe!!!


Les décollements, quant à eux, doivent être traités rapidement pour qu'ils restent inoffensifs.

Si on les garde plusieurs semaines les risques sont les suivants : infiltrations, infections, mycoses.

En effet, l'eau ainsi que différents débris alimentaires ou autres vont pouvoir se glisser sous ces décollements et macérer sur la plaque ongulaire créant un milieu idéal pour la prolifération des bactéries.


Traités en temps voulu, les décollements n'ont aucune incidence sur la plaque ongulaire.


Le mieux est de prendre systématiquement un rendez-vous 3 semaines plus tard lors de votre pose d'ongles, vous êtes ainsi assurée d'avoir un suivi régulier en toute quiétude.










5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout